Actualités

Toute l'actulité de l'INB de Concarneau à Villefranche-sur-Mer

Frédéric, un serial entrepreneur

Frederic BauchetFréderic BAUCHET, Promotion Chef de base 2000, est chef d'entreprise. Voire même d'entreprises. Depuis le 24 juin, il est aussi Trésorier au sein du conseil d'administration de l'INB. Revenons ensemble sur son parcours.

Pourquoi avoir fait une formation à l’INB ?

En 1996, alors que je poursuivais des études en école d’ingénieur automobile, une histoire personnelle me fait quitter Paris. Pratiquant la planche à voile, je voulais vivre au bord de l’eau... C’est ainsi que j’arrive à 20 ans à Paimpol aux Glénans. Bénévole au pair, technicien et enfin moniteur croisière, le désir de travailler dans le nautisme grandit.

Je découvre naturellement l'INB et je passe pour la première fois en 1997 le concours, que je n’obtiens pas. Je prépare alors le Brevet d'Etat Voile, en alternance avec les Glénans. De plus en plus convaincu de vouloir suivre la formation Chef de Base, je repasse le concours l’année suivante et intègre en 1998 l’INB. (Merci Agnès pour la préparation)

En formation j’ai appris des choses au quotidien certes, mais j’ai surtout rencontré de nombreuses personnes de ce milieu qui m’était inconnu. Sans l’INB je ne ferai pas ce que je fais aujourd’hui...

De Mazura Marine​ à Ouest Marine, comment est venue ton envie d'entreprendre ?

J’ai fait un stage entre les deux années de formation INB chez Mazura Marine. Philippe Gestin, patron à l’époque, m’a donné l’envie d’entreprendre et de devenir autonome.

A la sortie de l'INB, en 2000, après un ​bref passage dans un magasin de cartes marines en plein Paris, je suis embauché chez Mazura Marine pour m’occuper de la marque Hobbie Cat, puis je deviens vendeur de la marque Zodiac, et enfin responsable du centre de profit bateau à moteur et plongée.

En novembre 2003, je me sens prêt à entreprendre et je m’associe avec un collègue de Mazura Marine, ancien élève de l’INB, Sébastien RAMCOURT (Promotion Chef de base 1997), pour créer Ouest Marine.

Nous désirions représenter la marque Zodiac ! Cette dernière nous a proposé trois emplacements possibles : Le Havre, Vannes ou Toulon.

Voilà comment je suis arrivé à Vannes / Le Crouesty. Je me souviens encore du premier bateau vendu lors du Salon Nautique 2003, puis à Noël dans nos locaux à peine installés... (rires)

Du Chantier Naval Le Pennec aux Ateliers Maritimes du Crouesty comment cela s’est-il passé ?

Un jour de 2010, je croise aux Affaires Maritimes de Vannes, Romain DARDARD, commercial au Chantier Naval Le Pennec. Cet ami est également un ancien élève et ancien de Mazura Marine... Il me parle du souhait du propriétaire de vendre son chantier. Je prends contact avec lui. Après de nombreux entretiens, en 2012, je rachète le Chantier Naval Le Pennec. Je suis dès lors moins présent chez Ouest Marine.

Aujourd’hui sur 8 salariés il y a 5 anciens INB, un contrat de professionnalisation​ avec l’INB et un recrutement d’un ancien INB pour septembre...

En 2014 suite à des informations réseaux, je m’intéresse à la vente possible des Ateliers Maritimes du Crouesty (A.M.C.)

En 2016, je concrétise ce nouveau projet par le rachat des A.M.C.

Aujourd’hui, j’envisage un rapprochement entre les deux chantiers. « les projets d'entrepreneurs m'animent. »

Et pourquoi t'engager auprès de l’INB et comment vois- tu ​ta fonction?

L’INB est l’acteur principal auquel je dois la progression de ma vie professionnelle. Alors j’ai envie de consacrer du temps à ce centre de formation, et pour les jeunes en général, afin de promouvoir notre beau métier.

Aujourd'hui, je découvre le positionnement de l’INB. Et ce qui me plaît principalement dans cette fonction de trésorier, ce sont les échanges avec Laurent WINISKY qui a à cœur de se projeter dans le futur de l’école.

Je m’engage afin que cette école reste au plus proche de la réalité professionnelle, et qu'elle permette aux plus jeunes une insertion efficace.

La plateforme dédiée aux anciens INB connect est lancée. Qu'en penses-tu?

C'est super, j’attendais cela depuis quelques années... La force, au-delà des formations dispensées​ à l'INB, réside avant tout dans le réseau. J’en suis la preuve même. Cet outil va nous permettre d’exploiter cette force. A nous de jouer et d’y contribuer activement !

Découvrir le profil de Frédéric sur INB connect