Actualités

Toute l'actulité de l'INB de Concarneau à Villefranche-sur-Mer

From INB to USA

Marina de Annapolis, Maryland, USAQui dit "été" dit "job d'été". A l'INB, certains stagiaires ont choisi de s'exporter. C'est le cas de Loïc, parti pour 3 mois à Annapolis, aux Etats-Unis. Voici son témoignage.

 

Comme Margot et Baptiste, Loïc a terminé sa formation technico-commerciale de l'INB. Tous les trois ont choisi de franchir l'Atlantique pour acquérir une expérience internationale, direction les USA. Loïc a posé sa valise sur la côte Est, dans le Maryland, à Annapolis. Il travaillera tout l'été dans la concession Atlantic Cruising Yacht qui représente les marques Jeanneau et Fountaine Pajot.

 

Quelques difficultés, pour commencer...

A commencer pour le logement : j'avais bloqué une chambre chez un particulier qui a été annulée deux jours avant le départ. Une collègue de mon entreprise Atlantic Cruising Yacht m'héberge donc chez elle, elle m'a bien dépatouillé. Ils prennent soin de moi, c'est top.

Côté linguistique

Les débuts n'ont pas été si faciles. Je pensais me débrouiller pas trop mal, et en fin de compte je ne comprenais absolument rien de ce que les Américains me disaient au début, rien du tout ! J'avais l'impression d'entendre une autre langue... Puis les jours passant, j'ai vite mis le pied à l'étrier et pris mes marques. Ils parlent très vite et avec un fort accent, la moindre erreur de prononciation est fatale, ils ne comprennent pas certains mots alors que je sais pertinemment qu'ils les connaissent...

Au travail, et en général tous les jours, je me demande quels mots je dois utiliser, quelles expressions. Puis je note ça dans mon téléphone chaque jour, et je le relis le soir, cela me permet d’engranger beaucoup de vocabulaire notamment technique. Et tous les soirs, je fais le point avec ma collègue sur les nouveaux mots du jour.

Annapolis, Maryland, USA

 Une petite présentation du cadre de travail

Annapolis est la capitale des USA pour la pratique de la voile : c'est la Mecque ! C'est plein de petites baies, parsemées de petit ports et de maisons, le quai privé au bout du jardin... Il y beaucoup de gens très aisés ici ! Les clients restent pour autant très aimables et sympathiques, et donnent souvent un petit pourboire.

La flotte est composée de Jeanneau et Fountaine Pajot, des bateaux assez récents et très bien entretenus.L'entreprise vend 52 bateaux par an, ce qui est considérable. Elle est donc très proche des chantiers, ce qui permet de commander les pièces cassées directement aux chantiers : boiserie, porte, pièce en tout genre. Ce qui permet d'avoir une flotte en excellent état et évite les bidouilles. Pour les techniciens (Jevon, Mike et moi), c'est du pain béni car nous n'avons qu'à démonter et remonter, et le résultat et juste comme neuf ! Pas de grosse réparation comme je l'ai vu chez DYC (Dream Yacht Charter), jamais de grande casse. Pas de WC bouchés non plus, car quand ils font le plein de gasoil, ils aspirent les "Waste", c'est obligatoire !

Côté boulot, ce sont des missions que je connais bien : check des bateaux au retour, pleins d'eau, manœuvres, check avant départ. Mais pas encore les mises en mains avec les clients. Je n'ai pas encore le niveau d'Anglais suffisant, mais cela va venir vite.

actu 1808 inb usa loic3

Les Américains et le nautisme

Les clients louent les bateaux pour environ 3 jours, pas encore de location une semaine entière. Eh oui, les Américains n'ont que 2 semaines de vacances par an, alors dès qu'ils ont un WE de 3 jours, pour eux c'est des vacances ! Les propriétaires sont proches de leur bateau, en prennent soin, ils passent les bichonner sans même nous prévenir, ce qui contribue à l'entretien et l'état très bon de la flotte.

Premières impressions sur les USA

Ils sont énormément sur le service, c'est hyper choquant pour nous. On ne peut presque jamais dire non à un client, on se doit de tout faire pour le satisfaire, et quand cela est fait ils sont reconnaissants. Dans les supermarchés, il y a des téléphones sur les murs : si on ne trouve pas un produit, on appelle, ils viennent, nous prennent presque par la main jusque dans le rayon, et nous donne le produit désiré, c'est fou ! Pour poster une lettre, pas besoin de se garer et de descendre : une voie déportée prévue à cet effet, où l'on peut s'arrêter, ouvrir son carreau de voiture et poster sa lettre, 15 secondes top chrono !

actu 1808 inb usa loic

Premier retour d'expérience

Tout se passe pour le mieux, les collègues et les gens en général ont été très accueillants avec moi et m'ont beaucoup aidé. Voilà un premier retour, j'aurais tant de choses à raconter, tout est différent ici, dur d'être concis et synthétique !

Merci à Loïc pour son témoignage et pour les photos, on lui souhaite une belle expérience américaine !